Développer de nouvelles compétences d'animation d'équipes

Aux Etats-Unis, un manager a mis une année avant de rencontrer en face-à-face un nouveau membre de son équipe. Lors de cette première rencontre, ils avaient l’un et l’autre l’impression de déjà bien se connaitre, grâce à un bon usage de la communication à distance.

L’exemple peut nous sembler extrême, c’est pourtant une tendance forte vers laquelle nous allons : les équipes sont de plus en plus composées de collaborateurs dispersés. Ce type d’équipes nécessite des compétences d’animation spécifiques.

Quatre compétences des managers d’équipes dispersées.

Quatre compétences des managers d’équipes dispersées : Coordonner à distance - Michel Garcia consulting

01

Le dirigeant doit être vigilant à coordonner et planifier les points de rencontre au sein de son équipe.

Une des difficultés consiste à s’assurer que les tâches menées par les uns et les autres s’assemblent correctement. Avec des collaborateurs distants la coordination est un enjeu fort.

02

Pour pallier la distance, le manager doit apprendre à sur-communiquer. Il lui faut veiller à fixer des points quotidiens ou hebdomadaires. Il doit volontairement être redondant dans ses messages, pour s’assurer que chacun a bien compris ce qui est important.

Quatre compétences des managers d’équipes dispersées : Sur-communiquer - Michel Garcia consulting
Quatre compétences des managers d’équipes dispersées : Observer et écouter - Michel Garcia consulting

03

A distance, les signaux d’alerte sont encore plus difficiles à percevoir : cela suppose que le manager doit être très vigilant aux signaux faibles envoyés par un collaborateur.

04

L’évaluation et le suivi d’un collaborateur distant supposent de savoir lâcher prise sur l’exécution quotidienne.
En revanche, cela nécessite que l’objectif soit très clairement défini pour que le collaborateur sache ce qui est attendu de lui.

Quatre compétences des managers d’équipes dispersées : Lâcher prise - Michel Garcia consulting

Source : Preparating for a new era of work, Sujan Lund, James Manyika, Sree Ramaswamy.